Coulisses Bis Repetita

J – 2 Jeudi :

Bon, nous vous prévenons tout de suite : Nous allons être dans l'obligation de faire un peu plus court.

Non pas par manque de choses à raconter mais du fait de la fatigue qui commence à gagner l'ensemble de l'équipe ; fatigue consécutive à l'ensemble des efforts et du rythme soutenu fourni pendant ces trois jours, et qui se traduit notamment par des lignes d'écriture un plus difficiles à aligner que lors des trois jours précédents...

 

Une légère fatigue certes, mais le sentiment également d'apercevoir le bout de la préparation se profiler à l'horizon. Chacun d'entre nous peut le constater autour de lui, ce qui nous incite à persévérer.

Nous déballons donc les derniers cartons, plaçons les derniers objets.

Chacun peaufine à sa manière leur agencement, les déplace, revient sur des trucs qui ont peut-être été faits par un autre ; mais rien de grave là dessus car toujours dans l'idée du collectif, par souci d'équilibre, de diversité, d'esthétisme, d'harmonie...

Les paquets d'étiquettes autocollantes elles ont été sorties depuis le matin (orange, blanches, estampillés "soldé") et pris place sur l'ensemble des objets présentés, sauf peut-être quelques uns qui dans la masse ont réussi à se débiner

On réfléchissons, nous posons les prix, exercice au combien difficile qui parfois entraîne des hésitations, nécessite des consultations.

 

Les temps de pause deviennent quant à eux plus que nécessaires pour se ménager un peu et histoire aussi de prendre du recul sur ce que nous sommes en train de faire, lever les yeux regarder ses voisins et voisines concentré(e)s sur des tâches identiques à la notre ou complétement différentes, mais tout aussi indispensables à la réussite de la Grande vente de ce week-end.

 

Et tout un chacun peut se rendre compte que le travail abattu dans bien des domaines a été considérable pendant ces quatre jours. Le magasin a effectivement repris complétement vie, les objets disposés déjà prêts à accueillir les visiteurs du week-end. Les aires de stockage, les réserves, le quai de déchargement ont été entièrement débarrassés, balayés rutilants.A l'extérieur, nos deux parkings ont pris un sacré coup de jeune, les nids de poules ayant été soigneusement rebouchés. Notre plateforme de tri tout au fond est impeccable avec ses bennes alignées au cordeau. Les camions et autres véhicules de l'Association ont été nettoyés.

 

Alors, petit à petit nous débarrassons, rangeons les derniers outils vestiges de l'activité de ces derniers jours. Nous poussons les balais, les aspirateurs jusque dans les moindres recoins. Chacun peaufine, prépare, répare le petit matériel histoire aussi de se poser un peu comme si nous commencions un petit peu à anticiper l'affluence attendue du week-end. Ça discute des rôles, des problèmes éventuels d'organisation propres au week-end qui approche.

 

Enfin, pour la plupart d'entre nous, nous faisons des tours dans le magasin comme pour en profiter un peu avant tout le monde.

 

Et...Nous repartons tous ensemble en Simca mille pour se retrouver tous demain pour la dernière ligne droite...

N'importe quoi...La fatigue on vous disait...